Compagnie Théâtre en Scène | Anne Claire
22005
portfolio_page-template-default,single,single-portfolio_page,postid-22005,qode-social-login-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,boxed,select-child-theme-ver-1.0.0,select-theme-ver-4.4.1,,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.7,vc_responsive
Anne Claire
Comédienne

Née en 1967 à Ottignies (Belgique). Etudie au Conservatoire de Bruxelles. Premier Prix de déclamation en 1988 et d’art dramatique en 1990. Premier prix de méthodologie du français parlé en 1989.

Joue sous la direction de Frédéric Dussenne (Athalie de Racine, 1992), Jean-Marie Villégier (Le Menteur, Sophonisbe et L’Illusion comique de Corneille, de 1994 à 1998), William Christie et Jean-Marie Villégier (Les Métamorphoses de Psyché de Lully/Molière, Corneille, Quinault, 1999), Jacques Lassalle (Comme il vous plaira de Shakespeare, 1996), Jean-Michel Frère (Les Bains de Maïakovski, 1999), Jean-Claude Penchenat (L’opéra de Smyrne de Goldoni, 2001), Philippe Sireuil (Hedda Gabler de Ibsen, 2002-2003, Les Reines de Chaurette, 2011-2012), Lorent Wanson (Les Bonnes de Genet, 2002-2004), Christophe Sermet (Une laborieuse entreprise de Levin, de 2009 à 2011, Mamma Medea de Lanoye, 2011-2012), Vincent Goethals (Je pense à Yu de Fréchette, 2013, et Lady First de Ecer, 2016-2017), Michael Delaunoy (Les Retrouvailles d’Adamov, 1992, Le Belvédère de von Horvàth, 1993, La nuit du bouffon d’après 3 pièces en un acte de Tchekhov, 1998, Mademoiselle Julie de Strindberg, 2000, Maldoror, théâtre musical d’après Les Chants de Maldoror de Lautréamont, musique de M. Fourgon, 2000, Aïda vaincue de Kalisky, 2004-2006, L’Abécédaire des Temps Modernes de Pourveur, 2006-2009, Agatha de Duras, 2008, La Ville de Crimp, 2015-2016), …

Elle joue Le Journal d’Anne Frank au Théâtre des Galeries, sous la direction de Fabrice Gardin, et Oh les beaux jours de Samuel Beckett au Théâtre des Martyrs, sous la direction de Michael Delaunoy. Elle reprend en tournée Le Dire des forêts de Philippe Vauchel sous la direction de Philippe Vauchel et Michael Delaunoy.

Nominée dans la catégorie Meilleur espoir féminin au Prix Tenue de Ville 1997 pour L’Illusion comique, dans la catégorie Meilleur second rôle féminin aux Prix du Théâtre 2002 pour Les Bonnes et Hedda Gabler.

Elle a également une formation musicale : solfège et guitare classique à l’Académie d’Ottignies-LLN (de 1975 à 1985), art lyrique au Conservatoire de Huy (de 1986 à 1993).
Elle a enseigné la déclamation et l’art dramatique au Conservatoire de Liège (1997, 2003), l’art dramatique au Conservatoire de Mons (de 2004 à 2008). Elle est assistante en art dramatique au Conservatoire royal de Bruxelles depuis 2015.